Mode éthique : renouveler l’industrie du textile [Problème/Solution]

L’industrie de la mode est le deuxième plus grand pollueur de la planète, juste après le pétrole. En effet, elle génère plus de CO2 dans l’atmosphère que les transports aérien et maritime combinés! Chacun à leur échelle, gouvernements, entreprises et citoyens peuvent mettre la main à la pâte pour aider l’industrie à renouveler ses pratiques et limiter l’impact environnemental de nos vêtements. Dans ce reportage, notre journaliste Érika Bisaillon explore la situation de l’industrie textile au Québec, de la mode éthique et des alternatives durables pour limiter nos propres excès.

.

Réduisez votre empreinte environnementale et sociale en optant pour des vêtements éthiques et privilégiez les marques, les fibres utilisées ou encore la certification écologique, plutôt que les prix.

.

.

Pour aller plus loin…

Le Guide de la mode éthique au Québec conçu par l’Observatoire de la Consommation Responsable explique bien le concept de la mode éthique et fait le portrait des différentes certifications dans le secteur de la mode éthique notamment au Québec.

Le Guide du vêtement responsable créé par Équiterre est utile afin de mieux cerner les enjeux environnementaux et sociaux de vos achats vestimentaires. Vous y trouverez un court portrait de l’industrie du textile et du vêtement dans le monde ainsi que certaines suggestions afin de mieux consommer.

Le texte de Jean-Pilippe Ciprani, « Qu’est-ce qui cloche dans nos vêtements? », fait état de notre surconsommation de vêtement et du phénomène du fast-fashion, en précisant par la bande tonnes de déchets et de gaz à effet de serre sont générés.

Erika Bisaillon

D’une inlassable curiosité pour l’actualité, je suis sans cesse guidée par l’envie de découvrir nos sociétés et les citoyens qui la composent. Sensibilisée aux inégalités, j’aimerais sillonner les pays en développement afin de rendre compte, entre autres, de la condition féminine et de la pauvreté, par des reportages multimédias mêlant terrain et témoignages. J’ai un intérêt particulier quant à l'attention des jeunes envers les questions politiques et internationales et je développe récemment un intérêt pour la vérification des faits.